Illustration
“Faire une liste sans évoquer le projet est risqué”

“Faire une liste sans évoquer le projet est risqué”

Catégories
Initiatives locales

“Se préparer à être élue, oui cela prend du temps” déclare Danièle Kha, première adjointe à Quimperlé (29) et première vice-présidente de Quimperlé Communauté. Explications.

Comment vous êtes-vous préparée quand vous avez décidé de vous présenter à l’élection municipale ?
La première fois que je me suis présentée, c’était en 1989. J’étais présidente d’une association de parents d’élèves et je me suis retrouvée adjointe à l’environnement. J’étais la seule femme en responsabilité au bureau municipal et tout était nouveau pour moi. Il est vrai qu’à l’époque tout était plus simple. Pour le mandat actuel, les choses sont très différentes. Nous avons travaillé pendant plus d’une année au sein de commissions qui préparaient les élections locales. Notre tête de liste étant dans l’opposition, nous avons constitué une équipe et nourri un projet. Ce temps nous a permis d’apprendre à nous connaître et à travailler ensemble ; c’est essentiel pour la mise en oeuvre d’un programme.

Faut-il d’abord rechercher les membres de l’équipe ou s’atteler au projet ?
Faire une liste sans évoquer le projet est “risqué”. Il est important, à la fois de travailler l’interconnaissance entre les membres et les sujets qui vont déterminer le projet et répondre aux attentes des habitants. Avoir envie de travailler les uns avec les autres est déterminant pour le bon déroulement du mandat. En fait, le projet que l’on porte est validé par le choix des membres ; tout cela se tient et alors on marche sur ses deux jambes.

Depuis votre premier mandat de 1989-1995, qu’est-ce qui a changé ?
Beaucoup de choses sont différentes car tout s’est complexifié et technicisé. Nos concitoyens attendent des améliorations concrètes et réelles. Nous avons besoin des compétences des techniciens, de leurs connaissances réglementaires et juridiques, mais nous avons besoin de notre capacité politique et stratégique à faire des choix utiles et efficaces pour nos concitoyens.

Est-il important de se préparer à être élu.e en se formant ?
Se former c’est d’abord une démarche, celle de partager les expériences des autres, de les confronter à ses propres projets, c’est aussi de se nourrir des évolutions législatives et réglementaires. Il y a beaucoup à apprendre et à digérer et tout cela prend du temps. C’est indispensable !

Quel message voudriez-vous faire passer aux futur.e.s élu.e.s de 2020 ?
Il faut fermement dire qu’un mandat local cela prend du temps, d’autant plus de temps qu’on se trouve en responsabilité au plan communal comme intercommunal. Il faut cesser de faire croire que c’est simple. Sans être compliqué, c’est une charge et une mission qui nécessite qu’on aboutisse vraiment et assez rapidement. Il est important, aussi bien pour les femmes que pour les hommes d’arriver à un statut de l’élu.e qui prenne en compte la réalité des missions confiées.

Contact
Photo
Danièle Kha, première adjointe à Quimperlé
Danièle Kha, première adjointe à Quimperlé
Adresse
Mairie de Quimperlé
La Roche Beaubois
32 rue de Pont-Aven
29 300 Quimperlé
Tél. 02 98 96 37 37
Voir toutes nos actualités...